Covid19, confinés, comment fait-on ?

Aujourd’hui petit guide de survie à l’aube de la quatrième semaine de confinement .

Faire ce qu’on peut

et du mieux possible. Je pense qu’aujourd’hui, tout parent se rend compte que devenir le professeur de son enfant, quel que soit son âge, n’est pas chose simple. Et de ma petite fenêtre d’enseignante, je vous dirai que l’école à distance n’est pas une mince affaire non plus.

D’ailleurs, si vous voulez savoir ce que j’en pense je vous propose d’écouter cette petite interview à distance, menée par Véronique de Radio évasion, radio associative d’éducation populaire

https://www.mixcloud.com/radioevasion_covid29/ma-vie-de-prof-de-fran%C3%A7ais-en-lyc%C3%A9e-%C3%A0-distance/

L’essentiel n’est pas, à mon sens, d’essayer de faire tout ce que l’école, le collège ou e lycée préconise mais d’essayer de maintenir le lien avec les apprentissages et surtout un rythme de vie. mais ce ne sera pas chose facile pour tous

Précoces, TDAH, DYS et école à la maison

Les jeunes porteurs de troubles des apprentissages ou à haut potentiel peuvent être en grande difficulté dans cette période.

Nous avons déjà abordé la question des zèbres confinés qui peuvent aussi très bien s’adapter à cette crise. Mais pour un enfant ou un ado porteur de dys ou de TDAH c’est une autre histoire.

Si les enseignants n’adaptent pas les cours en temps ordinaire cela ne s’améliorera pas, ce qui veut dire que la présence d’un adulte étant à même de remodeler les documents est indispensable, tout comme elle l’est pour un jeune avec TDAH qui aura un besoin immodéré de bouger, de se défouler.

Astuces ou petit guide de survie du parent confiné

Petit clin d’oeil à ceux qui sont en région Occitanie, courage plus qu’une semaine et ce sera les vacances !

  • Premier conseil : le rythme . Même si vous accordez de plus longues plages de sommeil à votre enfant ou ado il est essentiel d’essayer de respecter des horaires fixes pour le travail, les repas ou les pauses. C’est un besoin essentiel, structurant.
  • Deuxième conseil : fractionnez. N’essayez pas de faire des heures entières d’une même matière : cela sera lassant et épuisant et risque de dégoûter votre enfant de certaines disciplines. Préférez des séquences de 45 minutes ( moins pour le primaire) et changez régulièrement d’activités.
  • Troisième conseil : multipliez les supports . Ce n’est pas parce que tel enseignant a envoyé dix pages sur la seconde guerre mondiale que la connaissance doit obligatoirement passer par ce biais. Il existe de nombreuses ressources vidéo, ludiques et très bien faites. La motivation sera plus grande. je vous propose un nouveau lien /http://Des supers ressources qui peuvent vous intéresser peut-être. Prenez soin de vous. https://www.reseau-canope.fr/edutheque-theatre-en-acte/index.php?id=225 à partir duquel vou aurez accès aux ressources du théâtre du soleil et à plein d’autres.
  • Quatrième conseil : c’est la récré ! les pauses et moments de jeux sont essentiels, notamment pour des jeunes avec TDAH. Afin que les récrés ne s’éternisent pas, fixez, avec votre enfant ou votre ado, des créneaux précis.

Prenez soin de vous et n’oubliez pas que cette crise doit avant tout nous ramener à l’essentiel et nous permettre de nous rappeler de ce qui est vraiment important dans nos vies. Je fais le vœu que cela nous amène à un monde lus serein et plus doux.

A la semaine prochaine !

Lire aussi

Aider un enfant dyslexique à faire ses devoirs

Aider un enfant dyslexique à faire ses devoirs

Aujourd’hui nous allons aborder un sujet délicat : comment aider un enfant dyslexique à faire ses devoirs. Lorsqu’on est parents d’un enfant porteur de dyslexie et donc très souvent d’un trouble de l’attention associé, on est souvent désemparés . On se reportera pour...

Les vacances arrivent !

Les vacances arrivent !

Nous voilà presque arrivés au terme de cette année scolaire. Elle aura été très particulière.