Les vacances arrivent !

Nous voilà presque arrivés au terme de cette année scolaire. Elle aura été très particulière.

Elle aura permis à certains de reposer leurs hypers pouvoirs , à d’autres de calmer des angoisses liées à l’école ou au

x difficultés rencontrées. Ce confinement aura été source de mieux être pour certains et générateur d’un grand mal être pour d’autres élèves ou étudiants.

Quoiqu’il en soit il est important de marquer ce temps qui arrive comme celui des vacances.

Une période particulière

« Repos, cessation du travail, des occupations ordinaires », voilà une des définitions que propose le dictionnaire pour le mot « vacances ».

Et cette notion de repos est importante. Nos petits et grands dys, autistes, TDAH passent l’année à compenser, à essayer d’être « comme », à satisfaire aux exigences scolaires, sociales. Tout cela demande beaucoup d’énergie et engendre une fatigue considérable.

Aussi il est bon de respecter ce temps de liberté et de retour à soi que représente l’été. Ne pas se lever aux aurores alors qu’on a besoin de dormir ( un ado même sans besoins particuliers à un énorme besoin de sommeil), ne plus compenser toute la journée pour essayer de comprendre mais se laisser aller à la rêverie ou à l’inactivité est indispensable.

Ne pas avoir de rendez-vous multiples : je connais des ados qui ont parfois quatre à six rendez vous avec des professionnels de santé par semaine. Ne plus réfléchir à ce qu’on a dit ou fait en se demandant si cela est dans la norme ou non. Nous sommes bien là dans la  » cessation des activités ordinaires ».

Prendre le temps

Etre en vacances c’est aussi faire autre chose, avoir des activités « plaisir » et si ce qui réjouit est de ne rien faire et bien ce n’est pas grave. Nous sommes dans une société où nous ne sommes plus actifs mais « activisés ». Je m’explique : il est mal vu de ne rien faire, de rêver et la société, l’entourage sont prompts à pointer du doigt ceux qui ne sont pas dans l’action.

Or c’est une erreur surtout lorsque vous êtes porteurs d’autisme, de troubles des apprentissages etc. Ne rien faire c’est reposer son corps et son cerveau. C’est ne plus se contraindre à répondre à des injonctions qui semblent évidentes pour tout le monde sauf pour vous.

D’autres, au contraire, vont exprimer le besoin d’avoir beaucoup d’activités, de faire du sport, de bouger , de visiter des lieux car leur hyper efficience ne peut se satisfaire de cet arrêt brutal de l’école. Mais encore une fois, cela se fera à leur rythme, selon leurs envies.

Dans son article  » Le cerveau aussi a besoin de vacances », pour Québec Sciences, Marie Lambert- Chan écrit :

« «Il est de plus en plus évident que cette pensée non dirigée est cruciale pour consolider son identité et donner du sens à sa vie, déclare Mary Helen Immordino-Yang, neuroscientifique et psychologue, qui enseigne au Brain and Creativity Institute de l’université de Californie du Sud. 

https://www.quebecscience.qc.ca/sciences/le-cerveau-aussi-a-besoin-de-vacances/

Alors si votre enfant ou ado n’est pas accro à son cahier de vacances ce n’est pas grave. Et s’il a envie de travailler dessus laissez – le le faire à son rythme. S’il passe ses journées à dormir c’est qu’il en a besoin . Et s’il les passe à jouer ou à faire du sport c’est aussi que cela le rend heureux.

Dans deux mois

Dès fin août, il faudra reprendre un rythme, souvent inadapté à nos jeunes à besoins particuliers et qui plus est, contraignant.

Il faudra repartir vers les dossiers MDPH et les explications aux enseignants, vers la rédaction des PAP, PPS ou PAI. Il sera également temps de retrouver les bilans, de reprendre le chemin des séances chez les spécialistes. Alors, en attendant laissez vous du temps de vacances et laissez en aux enfants.

Je vais également adopter un autre rythme et vous retrouverai avec plaisir fin août. D’ici là prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers.

Lire aussi

Graphothérapeute: un métier peu connu :

Graphothérapeute: un métier peu connu :

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un métier peu connu mais pourtant fort intéressant et utile dans certains troubles des apprentissages : la graphothérapie

La rentrée se prépare déjà !

La rentrée se prépare déjà !

A l’heure où nous finissons cette année si particulière, nous pensons tous aux vacances et à la liberté retrouvée. Et pourtant c’est maintenant que vous, parents, allez devoir faire de très nombreuses démarches : dossiers de candidatures, d’inscription, rendez-vous dans la future école ou le nouveau lycée.