Je construis mon orthographe et mon vocabulaire

Je construis mon orthographe et mon vocabulaire

Nouveau produit

Apprendre l’orthographe avec une méthode innovante.

Auteur : Pierre Puddu

Collection : Hors collection

Éditions Tom Pousse

ISBN : 978-2-35345-171-5

ART16435

13,00 € TTC.

en stock

Moyens de paiement

Résumé
Hors collection

Comment orthographier « correctement » le mot «grain» alors qu’il y a huit ma- nières différentes d’écrire le son [C] ? Pourquoi adopter la graphie «ai» pour le mot «graine» parmi les nombreuses manières d’écrire le son [è] ?

Autant de questions que n’arrête pas de se poser l’apprenant et qui alimentent les idées reçues du genre : « L’orthographe, c’est irrationnel, impossible à apprendre...

Plus personne ne le maîtrise... Bref, c’est un savoir en voie de disparition... »

Trop souvent, les répertoires orthographiques se contentent de proposer un classement des mots par son ou tout simplement par ordre alphabétique, le travail de l’élève étant réduit à la mémorisation d’une liste de mots suivie d’un contrôle.

Comprendre et non apprendre par cœur

La première originalité de ce cahier est de proposer de comprendre les règles orthographiques en les construisant au fil des apprentissages. Car il propose de classer les mots en fonction des lettres qui le composent et qui, en se combinant avec d’autres, produisent des sons très variés. Ainsi la lettre «a» produira le son [a] dans «granulé», le son [C] dans «grain», le son [è] dans graine. En faisant apparaitre des liens qui vont aider à faire les bons choix, on favorise l’entrée dans la logique de notre orthographe. En effet, l’appartenance du mot «granulé» à la même famille que «grain» et «graine» permet de comprendre la raison de choisir «ain» et non «in» dans grain, «ai» et non «è» dans graine.

Le classement par lettre amène l’apprenant à entamer une réflexion sur le son qu’elle produit puis à consolider ses acquis sur les correspondances lettre/son.

La seconde originalité de ce cahier est de proposer une pédagogie de la lettre muette.

En effet, 20 % des lettres de notre vocabulaire sont muettes et responsables d’un pourcentage bien plus important des fautes d’orthographe. Le classement permet une réflexion fine sur le rôle de ces lettres.

Par exemple : il devra différencier la fonction de la lettre «s» dans «tu joues» (marque verbale), «gris» (marque lexicale) ou «les chats» (marque du pluriel).

Car c’est seulement en comprenant les règles que l’élève pourra les acquérir et les mémoriser. De plus, cette façon de travailler contribue à enrichir le vocabulaire de l’enfant.

Pierre Puddu

Pierre Puddu est enseignant expérimenté et passionné, auteur de plusieurs ouvrages pratiques sur l’apprentissage de la lecture, la conscience phonologique, l’orthographe et le vocabulaire. Sa formation d’enseignant spécialisé l’a aussi amené à créer des outils de remédiation favorisant un apprentissage actif et réfléchi de l’orthographe pour que l’apprenant construise lui-même ses connaissances.

Produits Associés

Haut de Page