Horloge représentant la dyschronie

La Dyschronie

Imaginez-vous que vous ne parveniez pas à fixer un souvenir dans le temps ni à vous projeter dans l’avenir ?

Et encore moins à dire à quelle saison nous sommes, quel jour, quel mois ?

Et bien c’est ce que vivent vos élèves atteints de dyschronie.

C’est un trouble beaucoup moins connu et souvent peu diagnostiqué. Il s’agit de la difficulté voire l’impossibilité de se saisir de la notion de temps ou d’organisation temporelle. Elle est rarement isolée et est souvent accompagnée d’une autre dys ou d’un TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité).

Ce trouble a des répercussions sur le temps scolaire

Difficulté à utiliser un agenda de façon correcte

Il est alors important de bien noter tout ce qui a été fait ou tout ce qui est attendu sur l’ENT.

Difficulté voire impossibilité à réaliser ou à comprendre des frises chronologiques en histoire ou en français.

Retards fréquents en cours, voire systématiques, et donc sanctions répétées bien souvent.

Les élèves se perdent dans leur lycée même au bout de plusieurs années puisqu’ils ne peuvent mémoriser leur emploi du temps.

Il est important de s’interroger quand cela se produit et d’en discuter avec l’élève afin d’éviter de le pénaliser pour quelque chose contre laquelle il ne peut rien.

     Il existe des montres ou réveils permettant d’aider à appréhender le temps et de se fixer des objectifs de durée à
     respecter.

Les répercussions se font également chaque jour à la maison

Pas de notion de l’heure donc des repas pris n’importe quand

Un coucher tardif qui entraîne des difficultés à suivre le rythme.

Il faut noter que les neuros sciences ont déterminé que le rythme de sommeil d’un adolescent est naturellement inverse à celui d’un adulte. La dyschronie ne fera que renforcer la difficulté à se caler sur les horaires habituels de l’école.

Pas de notion de la durée

Cela peut être dangereux si votre enfant met un plat au four par exemple. Il faut alors avoir recours à des systèmes de minuterie.

Imaginez-vous que vous ne parveniez pas à fixer un souvenir dans le temps ni à vous projeter dans l’avenir ? Et encore moins à dire à quelle saison nous sommes, quel jour, quel mois ?

Et bien c’est ce que vivent les personnes atteintes de dyschronie.

C’est un trouble beaucoup moins connu et souvent peu diagnostiqué. Il s’agit de la difficulté voire l’impossibilité de se saisir de la notion de temps ou d’organisation temporelle. Elle est rarement isolée et est souvent accompagnée d’une autre dys ou d’un TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité).