Enfants “DYS” : tout comprendre pour mieux les accompagner

Kardi vous propose un guide complet pour aider les parents à comprendre les troubles des enfants « dys » et ainsi vous permettre de mieux les accompagner. Votre enfant vient d’être diagnostiqué et fait partie des enfants « dys » ?

Vous ressentez le besoin de comprendre parfaitement le sujet pour accompagner au mieux votre enfant tout au long de sa vie ?

Dans ce nouvel article, Kardi vous propose de découvrir un guide complet pour vous aider à mieux comprendre les troubles « dys » dans leur ensemble.

Qu’est ce que les troubles “DYS” ?

D’après une étude menée par l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) « 15 à 20 % des enfants sont confrontés à des difficultés d’apprentissages et scolaires, les troubles spécifiques des apprentissages ne concernent que 5 et 7 % des enfants d’âge scolaire. »

Les troubles « dys » ou « troubles spécifiques des apprentissages » sont la plupart du temps détectés chez les jeunes enfants présentant des difficultés d’apprentissage à l’école.

Ce sont la plupart du temps des troubles durables, dont la prise en charge précoce permet la mise en place d’un accompagnement spécifique à la difficulté rencontrée par l’enfant.

De nos jours, parents et professionnels sont de plus en plus vigilants aux difficultés que présentent les enfants à l’école.

Ce qui pouvait être il y a peu de temps considéré comme :

  • Un manque de volonté
  • De l’étourderie
  • De l’indiscipline
  • Ou tout autre qualificatif…

Était bien souvent lié à de réels troubles, dont l’enfant en souffrance et non accompagné en subissait longtemps les conséquences…

Les enfants concernés par ces difficultés évoluent généralement avec une intelligence et un environnement social « normal », et ne souffrent pas automatiquement de problèmes neurologiques, sensoriels ou psychiatriques. Ils ont néanmoins besoin d’un accompagnement adapté aux troubles spécifiques du langage et des apprentissages auxquels ils sont confrontés.

Vous demandez-vous quels sont les différents troubles « dys » et difficultés associées aux particularités de votre enfant ?

Femme et enfant avec des lettres de l'alphabet

Les 6 principaux troubles « dys » diagnostiqués chez les enfants

Lorsque votre enfant présente des difficultés dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, du calcul, ou encore des difficultés importantes de concentration ; il est intéressant de rechercher quelles peuvent être les réelles causes des obstacles qu’il rencontre.

La dyslexie : difficulté liée à l’apprentissage de la lecture

Il existe 3 formes principales de dyslexie, dont il est important de déterminer l’origine pour adapter parfaitement l’accompagnement au besoin de l’enfant :

  • • La dyslexie phonologique
  • La dyslexie de surface
  • La dyslexie visuoattentionnelle

La dyslexie est généralement accompagnée d’un trouble dysorthographique, la lecture et l’écriture étant étroitement liées.

Comment détecter les signes de dyslexie ?

Si malgré les efforts fournis par votre enfant il ne parvient pas à acquérir une automatisation de la lecture fluide et précise au cours de sa scolarité, il aura certainement besoin d’une aide à la lecture adaptée pour l’aider à évoluer de manière positive.

Comment détecter les signes de dyslexie ?

Probablement associée à un trouble dyslexique, la dysorthographie empêche votre enfant d’apprendre à écrire dans les conditions liées à son âge.

Les devoirs d’expression écrite sont-ils un véritable calvaire pour votre enfant ?

N’arrive-t-il vraiment pas à produire moins de fautes ? Ses copies de dictées sont-elles recouvertes de ratures au stylo rouge ?

Comprendre l’origine de ses difficultés peut véritablement l’aider à améliorer son apprentissage à l’écrit et à l’oral.

Grâce à des outils d’aide à l’écriture adaptés à ses potentiels troubles dysorthographiques, vous lui permettrez idéalement d’être compris et de bénéficier de l’aide dont il a tout simplement besoin.

La dyscalculie : difficulté liée à l’apprentissage du calcul

La dyscalculie désigne la difficulté voire l’incapacité totale à traiter les informations numériques.

Votre enfant peine-t-il à mémoriser les fameuses tables de multiplication ?

Il n’arrive décidément pas à comprendre et à traiter les nombres ; il n’arrive pas non plus à apprendre à résoudre les calculs qui lui sont demandés en classe. Que ce soit du calcul simple, difficile, du calcul mental… Votre enfant se heurte en permanence à l’échec face à l’apprentissage numérique.

La dyscalculie est aux nombres, ce que la dyslexie est aux mots…

La dysphasie : trouble du langage oral et de la parole

Rappelons que les troubles abordés dans cet article ne relèvent pas d’une déficience intellectuelle ; ni dans le cas de la dysphasie, un trouble du spectre de l’autisme. Un enfant dysphasique présente un retard important de l’acquisition de l’expression orale.

Il exprime également de sévères difficultés de compréhension et d’expression. Pour lui, construire des phrases simples et complètes est très difficile, voire impossible.

Dans le cadre d’un diagnostic de dysphasie, votre enfant peut être accompagné par un orthophoniste pour améliorer son apprentissage de la parole.

En général, le diagnostic officiel des troubles de la dysphasie n’est pas certifié avant l’âge de 5 ans, même s’il est préférable de prendre en charge présentant ce type de trouble de l’apprentissage plus tôt.

TDAH ou TDA : les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité

Le TDA/H est un trouble « dys », souvent associé à l’un des troubles cités précédemment. Les troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité constituent 3 principaux symptômes :

  • Une inattention évidente 
  • Une impulsivité tangible
  • Une forte agitation motrice, ou de l’hyperactivité

Le diagnostic d’un TDA/H est délicat, et de nombreux enfants ne reçoivent pas de diagnostics, et donc un accompagnement adapté à leurs difficultés.

Le site web développé par le projet « Tous à l’école » indique :

« Le TDA/H affecterait 3 à 6 % des enfants d’âge scolaire, soit près de 200 000 enfants de 4 à 19 ans, toutes classes sociales confondues. C’est un trouble à prédominance masculine avec quatre garçons atteints pour une fille. Un trouble des apprentissages est présent dans 60 à 80 % des cas, c’est-à-dire 15 à 20 fois plus souvent que dans la population générale. »

En France, seulement 3 % de la population adulte serait atteinte de troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité.

À présent, vous êtes davantage familiarisé avec les différents troubles que les enfants « dys » sont susceptibles de rencontrer.

Si vous désirez aller plus loin dans vos recherches, Kardi vous propose de consulter l’article : « Enfants « DYS » : Comment mieux les accompagner à l’école ? »

Il est important de retenir que les troubles « dys » ne représentent pas une fin en soi, et qu’il est tout à fait possible de les prendre en charge pour permettre à vos enfants d’évoluer et d’apprendre dans les meilleures conditions possible.

Kardi est à vos côtés et vous propose des solutions efficaces et adaptées à l’accompagnement des enfants atteints de troubles « dys ».

Lire aussi

L’école inclusive

L’école inclusive

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, définit la notion d’école inclusive et affirme la participation de la citoyenneté des personnes handicapées. Art. L. 112-1. - Pour satisfaire aux obligations qui lui incombent en application des...

Notre société accompagne les rectorats

Notre société accompagne les rectorats

Notre société accompagne les rectorats, les établissements scolaires, les collectivités territoriales dans le déploiement de logiciels et l’apport de connaissances sur les produits d’accessibilité destinés aux élèves à besoins particuliers et profitables à tous les...