Autisme : une série à ne pas manquer sur Netflix

Sam est un ado  qui vit  aux Etats-Unis auprès de ses parents et de sa soeur Casey.  Ce que Sam aime ce sont les manchots et la banquise. Il  est incollable sur le sujet et établi souvent des parallèles entre les manchots et les humains.

Sam a un petit boulot, une petite amie,  et un très bon ami Zaïd.

Mais Sam a un petit truc en plus. Il est autiste ou plutôt atypique  comme disent les anglo-saxons ( par opposition aux neuro typiques).  Sam n’aime pas le bruit, ne comprend pas nos incohérences et peut être saisi de violentes angoisses si on change ses rituels ou ses habitudes.

Sam n’existe pas. Il est le héros d’une série (diffusée uniquement sur Netflix) que je vous recommande vivement. Bien entendu chaque personne porteuse d’autisme est différente, mais on trouve cependant des traits communs que cette série illustre à merveille.  Et ce qui est très important c’est qu’elle montre aussi tout ce qui est possible. Il ne s’agit pas de s’apitoyer mais de réaliser à quel point, malgré les difficultés, on peut vivre des expériences formidables, aller à l’université,  avoir une petite amie, travailler et surtout être ado avec tout ce que cela comporte de questions et de doutes.

C’est aussi découvrir le poids que le handicap peut peser dans une famille : la sœur qui se sent parfois oubliée, la mère qui organise sa vie autour des rendez-vous et des groupes de paroles de parents autistes, le père qui a du mal à communiquer avec son fils ( je vous accorde que ce schéma est quelque peu caricatural et pourtant ….)

Alors si vous en avez la possibilité délectez-vous de ATYPICAL  ! actuellement trois saisons sont disponibles

Lire aussi

Les vacances arrivent !

Les vacances arrivent !

Nous voilà presque arrivés au terme de cette année scolaire. Elle aura été très particulière.

Graphothérapeute: un métier peu connu :

Graphothérapeute: un métier peu connu :

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un métier peu connu mais pourtant fort intéressant et utile dans certains troubles des apprentissages : la graphothérapie